Mes'Anges

 

 

Jolies mésanges, petites messagères, 

Qui virevoltent, dès mon arrivée.

Heureuses et sans révoltes,

 

Peureuses dans mes bottes,

 Vous  m'ignoriez  naguère.

 

Et le premier est né dans le nichoir placé

Pour vous, mes adorées.

 

Du haut de ce poteau,

Pour que spectacle vous m'offriez,

Et ce fût le plus beau.

Très conviviales, vous avez laissé,

D'autres s'installer.

Très courageuses,  vous l'étiez,

Avez pris le nichoir d'à côté.

 

Tu es venue à moi,

Le coeur en émoi,

Tu  nous a présenté

Ta famille, et celles d'à côté.

Ton nichoir, avais laissé

 A ce petit égaré.

 

Il n'était pas Charbonnière,

Sans façon, ni manière

Vous fûtes hospitalières.

 Dans votre mangeoire, l'avais déposé,

Ne sachant où le mettre,

Je vous l'ai confié.

 

Petit ange bleu,

Tout tremblant, tout peureux.

 

Je fus bien émue ce jour là.

Lorsque j'en fis le constat.

 

Vous l'avez bien compris petites Messagères,

 Votre présence pour moi,

 N'a pas, et plus de prix et j'en suis fière.

 

Comprendre cette intelligence

Fut pour moi, une nouvelle conscience.....

 

Tellement mon amour est grand.

Que mon cœur a retrouvé...

Celui d'une enfant  émerveillée.

 

De ce jour, vous avez, maintenant,

Redonné, le bonheur,

A une belle âme égarée,

 

Si son coeur est douleur,

Elle s'imprègne des couleurs,

De la nature dans laquelle

vous embellissez le paysage.

Que vous fûtes vertes, que vous fûte bleues,

L'indescriptible joie se reflètera dans ses yeux

 

Vous, Jolies mésanges,

Petites messagères, 

Vertes ou Bleues,

Qui virevoltent

Dès mon arrivée.

 

Marie de la Bruyère,

de Nulle Part et d'Ici, d'Ici et d'Ailleurs

Petit Extrait Vécu  du  «  Petit livre de son âme et de sa vie »

Pour vous offrir le meilleur.

 

© 2015  créé par Marie Montinet  - Psychothérapeute Biodynamique  -