Léger,

 

Je vole, tel un oiseau qui a du bol,

Tel un oiseau qui a des ailes,

parce qu'elle ne pense qu'à elle.

Et rien d'autres le fît changer de col

 

Je vole au dessous du temps,

Le lapsus me fait prendre mon envol.

Je vole maintenant au dessus du temps.

Tel un oiseau qui a du bol.

Parce qu'elle n'a que ça à faire,

 

Aujourd'hui, je ne pense pas,

il se pose, il mate, il s'envole

là où son cœur le mène,

Il ne sait pas, il ne sait où il va.

 

Un grain de poussière dans son œil,

Lui fait baisser les yeux...

Un petit rocher l'interpelle,

Sur lequel un rayon de lumière

Lui caresse les paupières

 

Une brise, un petit vent lui remue les ailes,

il s'apprête à décoller, léger et joyeux,

Pour une belle envolée vers les cieux.

Qui me fit penser à Elle, en ce bref instant

Cette Elle qui fût moi, dans ce moment présent.

 

Je me sent légère, le coeur léger

 

Marie  (avril 2013)

© 2015  créé par Marie Montinet  - Psychothérapeute Biodynamique  -