Le roi aux doigts d'or

 

Ce conte populaire Chinois met en avant le caractère divin du massage et sa propension à permettre d'accéder à la guérison par sa pratique.

 

Un pauvre paysan du nom de Wang qui signifie "roi" en chinois, vivait dans une misérable chaumière et ne possédait qu’un maigre lopin de terre dans la vallée du fleuve Weï.

 

La légende nous dit que son coeur n'était pas aussi sec que sa terre et qu’il lui arrivait de partager son maigre repas avec un vagabond ou avec les oiseaux.

 

Une nuit, Wang entendit des bruits de voix et de pas, il saisit sa tunique élimée par le temps et s’habilla en hâte.

Il sorti discrètement de chez lui et découvrit un groupe de huit personnes dans la clarté de la lune.

Il resta caché à bonne distance, mais s'aperçut rapidement qu’il s’agissait des Immortels et décida de les observer un moment.

 

Chang Kono Lao était à leur tête sur sa mule blanche et Tié Kouaï Li boitillait tranquillement derrière les autres avec sa béquille de fer.

Wang décida finalement de les suivre, espérant découvrir le chemin du Royaume des Immortels où les festins quotidiens se déroulent dans l'insouciance de la jeunesse éternelle.

 

Les Immortels repérèrent rapidement sa présence et l’un deux dit: Qu'allons-nous faire de ce mortel  ?

 

Ho Hsien Kou, la magicienne, répondit :

«Soumettons le à une épreuve, s’il est prêt il pourra passer».

Tié Kouaï Li fit signe à Wang et lui dit :

«Tu peux nous suivre dans notre royaume si tu remplis trois conditions :

1 - Tout d’abord tu devras marcher sur l'eau sans avoir de pensée impure et sans jamais te retourner.

Penses tu en être capable ?».

 

Accéder au royaume immortel lui donnait la force de réaliser n’importe quel exploit.

 

2 - Ensuite tu devras abandonner tout ce que tu possèdes sans aucun regret.

 

Wang jeta immédiatement son sac et son bâton dans le fleuve car c’est tout ce qu’il possédait réellement».

 

3 - Enfin la dernière condition est de loin la plus difficile à réussir avec succès.

Tu devras boire une gorgée de ce remède qui te permettra de purifier ton corps et le rendra léger comme une feuille.

 

L’immortel dit au paysan:

«Tend moi le creux de tes mains».

 

Wang obtempéra et l’Immortel y versa un liquide verdâtre, visqueux et nauséabond.

Wang écoeuré eut un réflexe malencontreux et écarta les doigts laissant s’écouler sur le sol le précieux breuvage et lava ses mains dans le fleuve de dégoût.

 

L’Immortel maugréa ;

«Misérable, qu’as tu fait ?

Tu as gaspillé le précieux Nectar d'Immortalité  !

Tu n'es pas digne de nous suivre au royaume des cieux, car tu t’es arrêté aux apparences».

 

Wang désespéré supplia qu’on lui donne une seconde chance.

 

L’immortel lui répondit :

«Ton autre chance, tu l’as déjà, elle est au creux de tes mains, à toi à présent d’en faire un bon usage».

 

Les Immortels disparurent dans la brume pendant que Wang dubitatif contemplait ses mains, car elles brillaient comme deux lampes de jade dans la nuit.

Wang découvrit rapidement le pouvoir de guérison de ses mains.

Il fut prit de compassion pour les personnes souffrantes et se mit à soigner sans relâche.

 

Elles soulageaient les douleurs, soignaient les maladies. C'était des mains de guérisseur.

Il en fit bon usage, et pratiqua la compassion sans relâche, condition première pour parvenir sur l'autre rive des Immortels.

 

Les mérites de Wang lui permirent peut-être de retrouver par la suite le chemin de l'éternelle jeunesse !

 

C'est une manière fort utile de se rendre immortel !

 

En tout cas, il fut immortalisé dans la mémoire des Chinois sous le nom de Roi aux Doigts d'Or et certains lui attribuent la paternité de l'acupuncture digitale, connue maintenant  sous le nom d'acupression, etc...

 

En l'utilisant dans les massages.....

 

Dans tous les pays, à chacun sa manière, mais une seule prière oeuvrer pour la santé en soulageant la souffrance pour aller vers un mieux-être.....

 

 

© 2015  créé par Marie Montinet  - Psychothérapeute Biodynamique  -